Ici, l’escalade, c’est spécial

Paroi Éléphant Escalade Parc du Poisson Blanc

On grimpe à partir de notre canot

(plus souvent qu’autrement!)

Le Parc régional du Poisson Blanc est une destination incontournable pour les grimpeur.euse.s qui souhaitent vivre une expérience d’escalade qui sort de l’ordinaire. Pourquoi hors de l’ordinaire? Et bien parce que chacun de nos sites d’escalade est accessible uniquement par embarcation nautique. La plupart des voies débutent dans l’eau où on s’y assure à partir d’un canot. Le territoire offre une impressionnante variété de types d’escalade : bloc, psicobloc, moulinette, sportive, traditionnelle et multi-pitch.

Trois expériences de grimpe distinctes

 

  1. Escalade assurable en canot
  2. Escalade sur la terre-ferme
  3. Escalade de bloc et psicobloc

CARTE DU PARC

Les secteurs de grimpe sont tous entourés de sites de camping localisés sur des îles ou presqu’îles. La formule classique est la suivante: on se loue un site de camping à proximité d’un de ces attraits pour y établir notre camp de base. Ensuite, on part grimper allège en canot, faire une session de bloc ou encore profiter de ces impressionnants murs de roc qui plongent dans les eaux profondes du réservoir ou qui se cachent sous le couvert forestier.

VIDÉO CANOT-CAMPING-ESCALADE

Parois et blocs

Homologation FQME et bénévoles

Les sites d’escalade du Parc ont entre autres été développés en étroite collaboration avec la Fédération québécoise de Montagne et d’Escalade (FQME). Les ouvreur.euse.s de la Fédé y ont installé relais, ancrages et scellements selon des normes les plus rigoureuses en vigueur. Et donc, pour grimper au Poisson Blanc, il faut être membre de la FQME.

DEVENIR MEMBRE DE LA FQME

L’escalade au Poisson Blanc, c’est aussi possible grâce à l’implication de nombreux bénévoles, employé.e.s et autres crinqué.e.s d’escalade qui restent suspendus dans leur harnais pendant 4-5 heures à brosser de nouveaux projets.

Être membres FQME


C’est avoir accès à un immense terrain de jeux et à des rabais promotionnels chez différents partenaires. Mais c’est aussi bénéficier d’une couverture d’assurance en escalade et en ski de montagne.

  • Le Bastion Parc régional du Poisson Blanc Accueil

    Accueil - Le Bastion

  • Le Prisme

    60 mètres 1 minutes à pied

  • La Tourterelle

    250 mètres 4 minutes à pieds

  • Caleb Gingras

    Le Cardinal

    300 mètres 4 minutes à pieds

  • Le Pic-Flamboyant

    300 mètres 4 minutes à pieds

  • Le Pic-Mineur

    400 mètres 5 minutes à pied

  • Refuge pour 4 Laurentides

    Le Grand-Pic

    400 mètres 5 minutes à pied

  • 1 La Cigogne

    0,5 km 15 minutes

  • 2A Site des Pères

    2 km +/- 40 minutes

  • 2C La Pointe des Pères

    2 km +/- 40 minutes

  • 3A Site des Mauves

    1.3 km +/- 30 minutes

  • 3B La pointe des Mauves

    1.5 km +/- 30 minutes

  • 6 La Sainte Paix

    1.6 km +/- 30 minutes

  • 12A Le Cap du soleil couchant

    2.5 km +/- 45 minutes

  • 12C La Pointe aux Harles

    2.5 km +/- 45 minutes

  • 12D La Pointe au Cerisier

    2.5 km +/- 45 minutes

  • 13 Le Soleil du Midi

    3.5 km +/- 1h15

  • 20 Les pieds dans le sable

    1.6 km +/- 30 minutes

  • 23A L'Aurore

    3 km +/- 1 heure

  • 23B La Pointe à Bill

    3.7 km +/- 1h15

  • 24 La Pointe du Couchant

    3.3 km +/- 1h10

  • 25 La Retraite

    3 km +/- 1 heure

  • 26 La Lagune

    4 km +/- 1h20

  • 27A La Canopé

    4 km +/- 1h20

  • Poisson blanc camping

    27B La Cigale

    5 km 1h30

  • 29 L'île à la Loutre

    4 km +/- 1h20

  • Site 31 Parc régional du Poisson Blanc

    31 Le Paradis

    4,5 km +/- 1h30

  • 34 Katimavik

    4 km +/- 1h20

  • 36 L'Entrée du Chenal

    4.9 km +/- 1h40

  • 39 Pointe aux bleuets

    5.4 km +/- 1h45

  • 40 L'oasis

    5 km +/- 1h30

  • 41A La pointe de Granit

    6 km +/- 2 heures

  • 41B L'horizon

    7.5 km +/- 2h15

  • 42A La Chanterelle

    6 km +/- 2 heures

  • 42E l'Équateur

    7 km +/- 2 heures

  • 44A L'Enclume

    9 km +/- 3 heures

  • Parc régional Québec Poisson Blanc

    44B L'évasion

    9 km 3h

  • 44C La pointe à la perdrix

    9 km +/- 3 heures

  • 45A Le Parasol

    9 km 3h

  • 45B La pointe aux Dorés

    9 km +/- 3 heures

  • 47A La pointe du Brochet

    9.1 km +/- 3 heures

  • 47B La Terrasse

    9.1 km +/- 3 heures

  • 47C La pointe Ensoleillée

    10 km +/- 3h20

  • 52A La Plage Cachée

    11 km +/- 3h40

  • camping sauvage poisson blanc canot-camping

    52C Le cap siffleur

    11 km +/- 3h40

  • 55A Le Lagon Bleu

    12.5 km +/- 4h10

  • 55C Le site de la Sand Bar

    13 km +/- 4h20

  • 56 Le Rocher Fendu

    13.5 km +/- 4h30

  • 59 La Pointe aux Bouleaux

    15 km +/- 5h

  • 60 La Plage d'or

    14 km +/- 4h30

  • 63A Le cap à la Tortue

    15 km +/- 5h

  • 63B Site de la Paroi Éléphant

    15.2 km +/- 5h

  • 63C La Péninsule

    15.5 km +/- 5h10

  • 64 L'Île Mira

    15 km +/- 5h

  • 65 L'aube

    12,5 km +/- 4h

  • 66A La Pointe au Pin

    13 km +/- 4h20

  • camping sauvage poisson blanc canot-camping

    66D Le cap à l'aigle

    13.5 km +/- 4h30

  • 68 L'Île aux voyageurs

    14 km +/- 4h30

  • 70A La petite Plage

    16.4 km +/- 5h30

  • 70B La grande Plage

    16.4 km +/- 5h30

  • 70C La Pointe aux Chênes

    16.2 km +/- 5h30

  • 70G La Citadelle

    14 km +/- 4h30

  • 70K La Pointe de l'Épervier

    16.2 km +/- 5h20

  • Le camp de base

    6.7 km 10 minutes en voiture

  • Le site de la plage

    6.5 km 10 minutes en voiture

  • Halte de pique-nique 8

    2 km +/- 40 minutes

  • Halte de pique-nique 9

    2 km +/- 40 minutes

  • Halte de pique-nique 10

    2.2 km +/- 45 minutes

  • Halte de pique-nique 12B

    2.5 km +/- 45 minutes

  • Halte de pique-nique 21

    1.5 km +/- 30 minutes

  • Halte de pique-nique 22

    2 km +/- 40 minutes

  • Halte de pique-nique 28B

    3.8 km +/- 1h20

  • Halte de pique-nique 30B

    3.8 km +/- 1h20

  • Halte de pique-nique 33C

    4.5 km +/- 1h20

  • Halte de pique-nique 35

    4.5 km +/- 1h20

  • Halte de pique-nique 38

    5 km +/- 1h40

  • Halte de pique-nique 42B

    6.5 km +/- 2h20

  • Halte de pique-nique 48

    10.5 km +/- 3h30

  • Halte de pique-nique 49

    11 km +/- 3h40

  • Halte de pique-nique 54C

    12 km +/- 4h00

  • Halte de pique-nique 55D

    13 km +/- 4h20

  • Halte de pique-nique 55E

    13.5 km +/- 4h40

  • Halte de pique-nique 57A

    14 km +/- 5 heures

  • Halte de pique-nique 57B

    14 km +/- 5 heures

  • Halte de pique-nique 66C

    14 km +/- 5 heures

  • B2 Blocs des Pères

    0,7 km +/- 30 minutes en canot 2 blocs 11 problèmes de V1 à V7-8

  • PS42 Psicobloc du Chenal

    7 km +/- 2h30 minutes en canot 10 problème de V1 à V7-8

  • P42 Paroi Écho - Canot

    7 km +/- 2h30 en canot 32 voies de 5.6 à 5.12

  • P42 Paroi Écho - Terre-ferme

    7 km +/- 2h30 en canot 31 voies de 5.7 à 5.12

  • B44 Blocs du Chenal

    7,5 km +/- 2h45 en canot 11 problèmes de V1 à V9

  • P45 Paroi Amiral

    9 km +/- 3h en canot 12 voies de 5.5 à 5.11

  • Paroi Éléphant Escalade Laurentides

    P63 Paroi Éléphant

    15 km +/- 5h en canot 28 voies de 5.5 à 5.12

  • Plage du Rapide-du-Fort

    5,5 km

  • Sentier des Merisiers

    Débutant

  • Sentier La Baie-Durand

    Intermédiaire

  • Sentier Katimavik

    Intermédiaire

  • Sentier du Sommet

    Intermédiaire

  • Sentier Desjardins

    +/- 4 heures Intermédiaire

  • Sentier du Chenal

    Intermédiaire

  • Sentier le Cap du sud

    Intermédiaire

  • Sentier de l’île en U

    Intermédiaire

  • Sentier de la Paroi Éléphant

    Débutant

Distance
Temps estimé
Catégorie
Secteur
Berge de sable
Accès
Niveau
Altitude
Longueur
Dénivelé
Type

TOPO – Application Rakkup


Nouveauté depuis 2023 : une application mobile destinée au topo de l’ensemble de l’offre d’escalade du Poisson Blanc. Tout se retrouve au même endroit! Fini les multiples pages imprimées qui terminent mouillées au fond du canot.

Qui peut faire de l’escalade ?

Ici, on grimpe de jour et on se raconte nos lignes le soir autour du feu de camp. Parfait pour les trippeux.euses de plein air à la recherche de leur dose de grimpe quotidienne. La clé c’est de venir grimper en groupe et d’avoir des profils variés d’habiletés en escalade extérieure. Ainsi, l’entraide rayonne et l’expérience prend tout son sens. Il est essentiel de maîtriser les techniques et d’avoir son propre matériel (selon le type de grimpe) pour la pratique de cette activité. Aucune formation n’est offerte pour s’initier à l’escalade au Poisson Blanc et un minimum d’expérience en canot-camping est également de mise.

Escalade en famille

Pour les enfants, l’âge minimum requis pour grimper est de 5 ans. Les jeunes de moins de 16 ans doivent être accompagnés d’un adulte qualifié et en possession d’un droit d’accès pour la pratique de l’escalade. Pour en savoir plus sur la grimpe en famille, consultez l’article de Ian Bergeron.

Article – Escalade en famille au Poisson Blanc

Équipement et matériel

Apportez votre propre équipement et matériel nécessaire aux types de grimpe que vous planifiez pratiquer lors de votre visite. En rafale, voici quelques items que vous pourriez avoir besoin : une corde dynamique (60m), un casque, des chaussons d’escalade, de la magnésie, des dégaines, des mousquetons, des coinceurs, des ancrages, un baudrier, etc.

En savoir plus

Éthique du grimpeur

  • Choisir des voies qui respectent vos habiletés.
  • Posséder des connaissances adéquates en escalade extérieure.
  • Toujours utiliser un équipement sécuritaire approprié et conforme aux recommandations de la FQME. Exemple : porter un casque et son VFI en embarcation.
  • Ne pas grimper les voies en travail ou non indiquées sur le topo.
  • Ne pas s’accrocher aux arbres fragiles et utiliser les relais fixes. Il est défendu d’effectuer des purges ou de modifier l’équipement en place sans l’autorisation du Parc. En cas d’anomalie, informez-nous.
  • Attacher et protéger le canot au pied de la paroi contre le frottement.
  • Rapporter vos déchets afin de conserver un environnement naturel propre. Les pratiques sans trace sont fortement conseillées.
  • Soyez prudents et attentifs à la météo. En cas d’orage, évacuez la paroi et mettez-vous en sécurité.
  • Utilisez les installations sanitaires à proximité pour tous vos besoins.

Le saviez-vous

L’histoire de la grimpe au Poisson Blanc remonte à il y a fort longtemps, mais était très peu documentée à l’époque. Certaines grimpes remonteraient aux années 1980. Les premiers équipements fixes auraient été posés sur quatre voies par Guillaume Lajoie et Simon Trudeau en 2003. C’est depuis 2016 que le Parc régional développe officiellement l’escalade en partenariat avec la FQME.