Questions
fréquentes

Nous avons la réponse
pour vous !

Camping Québec
Chien autorisation

Pourquoi les dates du calendrier sont affichées en gris sur votre site de réservation?

Lorsque les dates sont affichées en gris, cela signifie que l’item ou l’hébergement sélectionné n’est plus disponible pour les dates ciblées.

Ce n’est pas une option que nous offrons. Pour connaître les disponibilités en temps réel, consulter le calendrier des disponibilités.

Pour plus de détails, consultez notre page Politiques d’annulation.

Nos emplacements de tente peuvent accueillir des tentes moyennes de 4 places (8 pieds par 8 pieds). Il est permis d’être maximum 4 personnes par tentes.

Il est fortement conseillé que vous arriviez au Parc régional du Poisson Blanc la journée que débute votre séjour et ce en respectant les heures d’ouverture. Il est aussi fortement conseillé que l’ensemble d’un groupe qui partagent l’hébergement arrive à l’accueil du Parc en même temps, et non à plusieurs heures d’intervalle. Cette procédure nous permet de vous accueillir de manière sécuritaire.

Si vous souhaitez recevoir de la « visite » sur votre lieu d’hébergement durant votre séjour, c’est possible de la faire, tant que vous respectiez le nombre de tentes maximales permis sur votre site ou la capacité d’accueil de votre microrefuge et les consignes sanitaires en vigueur.

Consultez la page respective de votre expérience pour connaître tous les détails:

Les chiens sont admis au Parc régional du Poisson Blanc. Ils doivent être tenus en laisse sur les sites d’accès public (accueil, haltes, sentiers), mais peuvent être laissés en liberté sur les sites de camping sur les îles. Vous êtes entièrement responsable de la propreté de votre animal, et devez absolument ramasser les excréments de vos animaux laissés sur, ou à proximité de, votre site de camping. À noter, les chiens ne sont pas autorisés dans les microrefuge.

Oui. Il n’est pas nécessaire de s’enregistrer auprès du Parc pour la pêche. Vous avez seulement besoin d’être détenteur du permis de pêche du Québec. Vous pouvez vous procurer un permis de pêche saisonnier ou pour la journée au village de Notre-Dame-Du-Laus au Domaine Aventurier.  Pour plus de détails, consulter notre page pêche.

Il est très peu probable que vous rencontriez un ours sur une île, ça ne s’est jamais produit. Méfiez-vous surtout des petits rongeurs et des oiseaux; prenez les précautions habituelles pour garder vos aliments hors de leur portée.

Le Parc régional du Poisson Blanc et la Base de Plein air Air-eau-bois sont deux organismes à but non-lucratif distincts. Si vous réservez des embarcations au Parc régional du Poisson Blanc, vous devez prendre possession de vos embarcations à l’accueil du Parc situé au 37 Chemin de la Truite à Notre-Dame-du-Laus. Si vous avez réservé un site de camping dans le sud du réservoir Poisson Blanc et que vous préférez faire la mise à l’eau plus près, à partir de la Base de Plein air Air-eau-bois, vous devez réservez vos embarcations auprès d’eux. Vous devrez également vous acquitter des frais de stationnement auprès de ces derniers.

Si vous possédez déjà vos contenants, vous pouvez les remplir gratuitement au pavillon d’accueil. À noter, l’eau provient d’un puits.

On vend également des contenants d’eau réutilisable GSI watercube 20 litres à prix vraiment abordable (10,06$ taxes incluses) à la boutique du Parc.

Une poche de bois par nuit est comprise dans votre réservation. Pour plus de détails consulter le paragraphe « Patrouille et ravitaillement » de la page camping sur les îles.

Pour tous les détails, consulter le paragraphe « comment se ravitailler ? »  de la page camping sur les îles.

Oui, nous vendons des sacs de glace au coût de 5$ l’unité à l’accueil.

Non, si vous n’êtes pas sur votre site, ne vous inquiétez pas, notre équipe déposera vos items commandés sur votre site. Pour la glace, laissez votre glacière à la vue et nous déposerons votre commande à l’intérieur de cette dernière.

Oui. Notez que lorsque la température est clémente l’été, il peut y avoir un achalandage important de bateaux à moteur sur le réservoir du Poisson Blanc, particulièrement aux alentours des haltes sablonneuses situés au sud du réservoir (haltes 55D et 55E). Si vous souhaitez éviter les bateaux à moteurs, privilégiez un séjour au début ou à la fin de la saison, ou un séjour les jours de semaine.

Au sud du réservoir du Poisson Blanc:

  • Mise à l’eau publique de Bowman; payante; gérée par le Camp-Air-Eau-Bois (1-800-363-4041)

Au nord du réservoir du Poisson Blanc :

  • Mise à l’eau publique du lac Campion à Notre-Dame-du-Laus; gratuite; gérée par la municipalité; déconseillée si vous n’êtes pas familiers avec les haut-fonds du réservoir; officiellement interdit d’y laisser votre voiture pour la nuit

C’est peu probable, la patrouille veille à ce que votre site soit libre avant votre arrivée. Si toutefois cela devait arriver, assurez-vous d’avoir sur vous une copie de votre facture afin d’informer gentiment les occupants que vous avez réservé le site. Il n’est pas garanti que vous aurez de la réception cellulaire pour contacter l’accueil; si oui faites-le. En dernier recours, vous pouvez revenir à l’accueil pour nous informer de la situation, ou essayer de nous joindre dès que vous aurez du réseau cellulaire en cours de chemin.

Oui, nous avons deux bornes de rechargement FLO G5 dans le stationnement devant le Bastion, soit le pavillon d’accueil du Parc. Le courant des bornes est de 30 ampères et la tension est de 240 voltes. Lors de votre enregistrement, l’un de nos employés prendra vos clés en cas où nous aurions besoin de dégager les bornes pour d’autres véhicules.

Non, tous nos sentiers sont ouverts durant la période de la chasse.

Oui, c’est possible. On vous demande toutefois d’être délicat lors de l’installation et d’utiliser des sangles qui limitent le frottement avec l’écorce des arbres. Pour ceux qui souhaitent passer une nuit ou deux dans leur hamac, ce n’est malheureusement pas possible… Avec le taux d’achalandage sur les îles, on veut limiter l’utilisation de nos arbres pour ce type d’usage. Il faut essentiellement voir le hamac comme partenaire de lecture et l’endroit parfait pour contempler le paysage.